À propos

Ma double personnalité !

Bah oui, je suis gémeau, donc tout le monde sait que les gémeaux sont des gens très versatiles qui ont une double personnalité (assez pénible à gérer pour l’entourage affectif immédiat qui ne sait jamais à quel saint ou à quelle part d’ombre se vouer ! Hé, hé !).

En 16 ans de vie professionnelle, je crois que j’ai développé un certain talent pour la planification stratégique, la gestion de projets, la prévision budgétaire, les alliances partenariales, les ressources humaines, et j’en passe. Des compétences très stimulantes, mais qui freinaient un peu (beaucoup) ma deuxième personnalité… Disons que lorsque j’avais envie de chanter en réunion d’équipe ou de danser lors d’une négociation entre partenaires, je ne m’y autorisais pas vraiment (pas du tout). Ça m’a d’ailleurs très bien servi ! Je ne recommanderais d’ailleurs pas à des leaders, des gestionnaires, des managers, des big boss (appelez-nous comme vous voudrez) de suivre les recommandations des formateurs qui vous bassinent avec le fait d’être authentique et sincère… Parce qu’il y a de fortes chances que vous passiez pour une folle ou un fou, une personne suspecte et instable. D’ailleurs dans l’épisode 14 de la saison 10 de la série Friends, lorsque Rachel se met à chanter lors de son déjeuner avec un recruteur, il lui fait une remarque pleine de bon sens et de conventions sociales : ce n’est pas approprié !

Durant 16 ans, j’ai donc écrasé mes envies créatives. Probablement parfois pour le plus grand bien des oreilles de mes interlocuteurs, n’ayant malheureusement aucun sens du rythme musical. J’en suis la première peinée.

Laisser ma part d’ombre s’exprimer

À la fin de l’année 2018, j’ai fait un grand virage dans ma vie : j’ai quitté mon poste de directrice générale d’un organisme à but non lucratif pour nourrir un désir qui était latent depuis longtemps, écrire un roman.

C’est chose faite ! En septembre 2019, j’ai envoyé à des maisons d’édition le manuscrit Les bons élèves n’aiment pas toujours l’école, dont je vous propose de découvrir les 20 premières pages. Non, mon roman ne parle pas du tout de l’école, mais des apparences, des images de nous-mêmes, que nous nous créons, auxquelles nous croyons, celles qui nous sont imposées, sans que l’on s’en rende compte ou que l’on accepte. Moi, j’aime lire et écrire des textes sur nos parts d’ombre, sur les non-dits, les fausses vérités, nos petits travers, nos grandes angoisses, tout ce que l’on dissimule devant le paraître social. Le secret des alcôves, ça m’intéresse !

Écrire des textes politiquement incorrects

Avis aux parents qui aiment lire des histoires à leurs enfants et qui aiment que l’auteur leur fasse des clins d’œil, juste pour eux. Comme dans les films de Pixar, j’adore quand il y a un double niveau de lecture et des allusions que seuls les adultes vont saisir !

Je me suis alors amusée à coucher sur le papier des histoires que je raconte à mes enfants de 6 ans et 4 ans. J’aime aussi les lire aux enfants de ma famille et aux copains/copines de mes enfants. Ces histoires ont donc été lues, modifiées, puis approuvées par une petite bande âgée de 4 à 10 ans. Dites-moi en commentaire si les vôtres les ont aimées aussi !

Je suis certaine que vous allez aimer les morales de mes histoires… Hé, hé !

Les nourritures célestes, ce n’est pas suffisant : il faut boire et manger dans la vie aussi

Et enfin, pour élargir mon horizon, je me suis lancée dans une série de 8 capsules vidéos (pour l’instant) autour de la cuisine et de la littérature. Je vous faire découvrir un livre que j’ai aimé à travers une recette de cuisine.

Boire, manger, lire… Ça résume bien ce que j’aime dans la vie ! Nourrir son corps et son esprit, quoi !

Faire des vidéos, c’est tout nouveau pour moi alors soyez indulgents ! Là encore, je serai ravie de recueillir vos commentaires et vos suggestions. Ça va m’aider à progresser… et à tourner d’autres vidéos.

Et mes petites réflexions du quotidien…

Je vous les partage sur mon blog, bien humblement. Inspirées de la vie quotidienne, familiale, professionnel, d’une lecture, d’un fait divers, d’une parole… Sans fil directeur…

La seule chose importante : ne pas (trop) juger, accepter que les autres ne pensent pas toujours comme moi (très dur pour moi ça), faire bouger mes lignes de réflexion, élargir ma pensée, ne pas être trop sérieuse (très dur pour moi ça aussi !)…

Bonne lecture !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s