Mes lectures

L’emprise, de Sarah Chiche

J’ai été sous l’emprise de ce roman ! Lu presque d’une traite un samedi après-midi !

Lorsque qu’une jeune femme, fraîchement divorcée car son mari a découvert sa liaison extraconjugale, est conduite par ses parents chez un thérapeute qui promet de la guérir de tout son mal en trois semaines intensives de traitement, on sait déjà que ça ne va pas être joli joli…

En effet, le thérapeute se révèle fou, tout puissant, manipulateur, destructeur. Et sous nos yeux effarés de lecteur, on assiste au naufrage de cette jeune femme, fragile, condamnée par sa famille pour son immoralité. Plus seule que jamais, elle obéit aux consignes hallucinantes du thérapeute, qui lui demande de se mettre nue durant les séances pour se reconnecter avec son enfance et sa vie in-utéro, qui la coupe de toute communication avec sa famille et surtout qui lui pompe tout son fric. Elle venait d’hériter d’une somme coquette suite au décès de sa grand-mère : son thérapeute engloutit tout son héritage. C’est le prix du bonheur éternel qui l’attend à la fin de ces quelques semaines, lui dit-il.

Plus on avance dans les séances, plus elle doute d’elle, plus elle pense être malade et moins elle songe à se séparer de ce thérapeute. Au contraire, il est indispensable à sa survie. Pourtant, elle le décrit comme abject, repoussant, rougeot, gras, mais il la fascine, il la tient. Après l’avoir mise en confiance, il la dénigre, il l’enfonce, il la persuade qu’elle doit se faire exorciser. Nous lecteurs, on se le figure comme le diable.

Puis au moment où l’emprise est totale et on craint le pire, la mère de la jeune fille se réveille enfin et accourt vers sa fille. Il était moins une. Et l’auteur Sarah Chiche décrit, avec la même subtilité, la lente remontée vers la vie.

Un livre court, des phrases sèches et précises pour décrire de manière chirurgicale le mécanisme de l’emprise. Une lecture qui secoue !

L’emprise, de Sarah Chiche, Grasset, 2010.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s