Mes petites réflexions

Rien ne me passionne ! (et je l’assume)

Avoir une passion, ça fait de toi un être exceptionnel, une personne qui se distingue. On peut te coller une étiquette : « Celle-ci, c’est une passionnée de cuisine, de cheval, de jeux vidéos, de gouvernance, de Johnny Hallyday, de course à pied, de couture, d’orthographe, de littérature, de chat, de Star Wars, etc. »

Avoir une passion, ça t’aide à te définir et surtout, ça aide les autres à te ranger dans une case. Ça aide aussi ta famille et tes amis à te faire des cadeaux appropriés à ton anniversaire et à Noël : « Avec un coffret de DVD de Kurosawa, tu ne peux pas te tromper, elle est fan de cinéma »,

Bref, avoir une passion, non seulement ça occupe ton temps de manière joyeuse, et c’est très pratique pour tout le monde (notamment lorsque tu es enfant et que tes parents t’inscrivent tout l’été à un stage de danse car c’est ta passion et tu pourras prendre un petit air dédaigneux auprès de tes copines qui elles sont allées au centre aéré !).

Bref, de nos jours, il est fortement recommandé d’avoir une passion. D’ailleurs lorsque tu prépares un entretien d’embauche, tu réfléchis à ce que tu répondras à : « Avez-vous une passion dans la vie ? » Parce que si tu réponds non, tu as l’air d’une parfaite andouille ennuyeuse et tu te dis que si une candidate a un CV aussi béton que le tien, elle va te coiffer au poteau avec sa grande passion à elle. Un truc fou qui va réveiller le recruteur qui en est à sa dixième candidate de la matinée. Donc tu t’inventes des passions… Et c’est mieux d’en avoir une seule car puisque c’est ta passion, tu y dédies tout ton temps libre, tu ne penses qu’au moment où tu vas pouvoir rejoindre ta passion.

Donc, le gros problème, c’est quand tu n’as pas de passion. Là, tu compliques tout : on ne sait pas quoi t’offrir, on se demande ce que tu fais de ton temps libre, on se dit que les conversations avec toi vont vite tourner court. « Ça va ? », « Oui, ça va », « Quoi de neuf ? », « Ben pas grand chose… »

Moi, par exemple (au hasard, comme ça), vous pensez que ma grande passion, c’est écrire, lire et cuisiner. Et bien pas du tout, ça ne me passionne pas. En revanche, ça m’intéresse beaucoup beaucoup. Certains livres me font pleurer, sourire, me prennent aux tripes, me dégoûtent, m’émerveillent, m’exaltent, me dépriment, me bousculent, me laissent pensives ou joyeuses. Mais le fait de lire ne me passionne pas : certains livres, oui. Donc je ne pourrai pas dire que lire c’est ma passion ! Je lis par intérêt et par curiosité et non par passion. Vous comprenez ?

Donc, à la jeune femme qui sur un blog déplorait le fait qu’elle n’avait pas encore trouvé de passion, j’aimerais lui dire : « Arrête d’en chercher une. Il y a probablement un tas de choses qui t’intéressent dans la vie : la cuisine, le cheval, les jeux vidéos, la gouvernance, Johnny Haliday, la course à pied, la couture, l’orthographe, la littérature, les chats, Star Wars, etc. Continue de toucher à tout, d’être curieuse, et rassure-toi : si tu cherches une étiquette pour te qualifier, récemment sur LinkedIn, j’ai vu que les recruteurs recherchaient des gens multipotentiels. Ah, ah, ça te caractérise, non 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s