Mes lectures

Sous le soleil de mes cheveux blonds, d’Agathe Ruga

En démarrant ma petite vie de bookstagrameuse, il y a quelques mois, j’ai découvert rapidement le compte de l’une des grandes prêtresses de cette belle communauté : agathe,the.book, bien sûr ! Une joie de vivre, un humour éclatant, de la détermination… Alors quand j’ai découvert qu’elle avait écrit un roman, j’ai été très curieuse !

Et bingo, j’ai vraiment beaucoup aimé Sous le soleil de mes cheveux blonds. On comprend vite que ce récit est hautement autobiographique, mais rapidement, on s’en fiche et on se laisse happer par Brune qui retrace son amitié avec Brigitte, son amie « à la vie, à la mort » depuis le lycée. Mais au bout de dix ans d’amitié fusionnelle, Brigitte la quitte. Des années plus tard, Brune, enceinte, rêve de son amie et continue de s’interroger sur le pourquoi. Parce que, quand une amie vous « ghoste » sans aucune explication, mais quand même après vous avoir fait sentir de la haine et du mépris par ses sarcasmes, on comprend que la question se pose !

Brune se livre à nous sans retenue, sans tabou et partage les affres de la jeunesse. Entre sexe, alcool, tromperie et trahison, elle ne brille pas de mille vertus, mais je l’ai suivie sans ses méandres, ressentant que derrière ces formes d’égoïsme, il y a une jeune femme qui se débat avec elle-même, avec son enfance, avec les atavismes familiaux. C’est très touchant, d’autant que c’est servi avec un style littéraire impeccable, parfois poétique et langoureux, parfois sec et cru. À plusieurs reprises, j’ai pensé à l’émission culte Strip tease : dans ce roman, l’auteure nous laisse pénétrer dans son intimité, sans aucun voyeurisme, tout en finesse, comme si – au delà de l’histoire elle-même – nous pouvions y lire des bribes sociologiques d’une génération. Agathe Ruga décrit la vie de Brune avec le souci du détail et des faits, donnant ainsi des ancrages tangibles qui contrastent avec son incompréhension face au rejet et à la disparition de Brigitte.

Brune, dans sa quête, remonte le fil du souvenir. Elle a vécu la folie de la jeunesse, pleine de vie, d’excès, de fêtes, d’amitiés, de liaisons, de coups bas, de confidences, pour laisser place, des années plus tard, à la naissance d’une femme qui a choisi son destin et qui s’est libérée. Peut-être faut-il se perdre, pleurer, être dévastée pour mieux renaître et vivre enfin ? Un roman qui m’a touchée en plein cœur.

Alors non seulement, j’aime suivre le compte d’agathe.the.book, mais je suis également celui de sa plume Agathe.Ruga, car j’attends le prochain roman avec impatience !

Sous le soleil de mes cheveux blonds, d’Agathe Ruga, Stock, 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s