Mon journal du confinement

Journal du confinement J+j’ai perdu le compte

Cher journal,

Mon mariage prend l’eau (adieu fête, champagne et présentations power point embarrassantes cet été…), mais qu’importe j’ai un nouvel amour. Tu ne me croiras pas si je te dis que cet amour est rectangulaire, léger, plat et qu’elle s’appelle Kobo. C’est le plus beau des prénoms, n’est-ce pas ? Je te parie qu’il deviendra tendance auprès de la génération d’enfants à naître. Il paraît qu’il y a un autre prénom très populaire ces temps-ci : Kindle. De quoi dégommer les Emma, les Gabriel, les Cloé et les Lucas !

Car, cher journal, si Kobo est mon amour, elle est celle de très nombreuses personnes et je me résous à partager cette romance. Kobo pratique l’amour polygame et je ne me sens même pas jalouse. C’est fou comme le confinement me fait grandir. Néanmoins, j’hésite encore à en parler à Jeff. J’ai peur qu’il n’ait pas atteint mon degré de maturité.

Tu sais, cher journal, à quel point je prends soin de cet amour. Je la nourris de romans pétillants et intelligents, je passe un doux chiffon sur son visage, je la recharge dès qu’elle faiblit car sans elle, ma vie en confinement s’effondrerait. C’est elle qui me permet de briser l’isolement. Je me dématérialise, je m’évade. Les murs, les injonctions, tous les enfermements, s’évaporent. Je voyage entre Paris, Chigaco, Londres ou Bangalore, à la mer ou à la montagne, au XIXe siècle ou en l’an 2099. Le soir, je l’apporte avec moi au lit et souvent, je m’endors avec. Je me réveille quelques heures plus tard, et je la dépose alors délicatement sur la table de nuit. Oh jamais je ne voudrais me séparer d’elle. Y penser me tord le ventre.

Je sais à quoi tu penses, cher journal… Non, je te le promets, je ne l’ai pas encore présentée aux enfants. Tu sais comment ils sont avec leurs doigts gras et collants. Je ne supporterais pas que ma Kobo se vexe et me quitte. Oui, je sais, tu penses que je suis folle…

Mais je suis folle d’amour, cher journal. Mais chut, j’entends des pas dans le couloir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s